Pancréatite chronique

La pancréatite chronique est une maladie inflammatoire chronique du pancréas. Elle se caractérise par la formation de calcifications dans le corps pancréatique, d'où le nom qui lui est souvent donné de pancréatite chronique calcifiante. Elle évolue en trois phases, durant chacune cinq ans environ : d'abord par poussées douloureuses, souvent déclenchées par un excès alimentaire ; puis complications à type de pseudo-kyste, avec possibilité d'ictère, d'hypertension portale, de compression digestive, ou de douleurs chroniques ; enfin destruction du parenchyme pancréatique avec insuffisance pancréatique exocrine et diabète.

Quelles sont les causes de la pancréatite chronique ? 

Les principales causes de pancréatite chronique sont :

  • l'alcoolisme chronique.

  • les anomalies génétiques

  • autres causes rares

  • idiopathique (absence de cause retrouvée) 

Quelles sont les symptômes de la pancréatite chronique ?

 

La douleur : elle évolue par poussées aiguës éventuellement déclenchées par une prise d'alcool. Elle peut être chronique, majorée par toute prise alimentaire. Elle est de siège épigastrique, avec irradiation dorsale. Le patient consulte le plus souvent pour des douleurs épigastriques, qui ont suivi un excès de boissons alcoolisées. Il peut y avoir une irradiation dorsale.

 

On retrouve parfois une inappétence, des vomissements, un ralentissement du transit associés.

Le patient peut présenter des complications secondaires à des pseudo-kystes dans 40 % des cas. Ces lésions peuvent apparaître secondairement à une nécrose focalisée dans les suites d'une pancréatite aiguë, ou se déterminer en amont d'un obstacle canalaire secondaire à une calcification pancréatique.

 

Ce pseudo-kyste est une lésion liquidienne, dans le corps du pancréas ou à son contact, qui peut par son volume entraîner une compression sur les organes de voisinage : cholédoqueduodénumveine porte ; avec les signes cliniques associés : ictère, vomissements post-prandiaux, hypertension portale.

 

Une compression de la voie biliaire principale peut révéler la pancréatite chronique, sous forme de prurit simple, d'ictère (jaunisse), voire de poussées d'angiocholite

Une compression du duodénum peut se révéler par des vomissements alimentaires et un amaigrissement.

Une thrombose veineuse peut se développer dans le système mésentérico-porte, avec hypertension portale segmentaire, et parfois rupture de varices œsophagiennes.

Quels sont les complications de la pancréatite chronique ? 

Le diabète est une complication fréquente et terminale de la pancréatite chronique, résultant de la destruction progressive des îlots de Langerhans qui produisent l'insuline, dans le pancréas.

De même, une insuffisance pancréatique exocrine va apparaître en fin d'évolution de la pancréatite chronique, avec troubles de la digestion des graisses alimentaires, stéatorrhée.

Quel est le traitement de la pancréatite chronique ? 

Le premier traitement est préventif : il s'agit d'arrêter l'intoxication alcoolique de manière définitive. Le sevrage tabagique est également impératif, le tabac favorisant l'évolution défavorable de la pancréatite.

Les autres axes de traitement reposent sur la prise en charge des complications de la maladie : 

- traitement antalgique pour les poussées douloureuses

- prise en charge nutritionnelle

- traitement du diabète

- traitement des autres complications citées ci-avant.

Capture d’écran 2020-05-06 à 22.41.31.
Capture d’écran 2020-05-08 à 21.58.35.

Nous contacter par téléphone :

           02.51.17.34.00

2-4, Route de Paris  44314 NANTES CEDEX 3